Carbonapp lève 500k€ pour accélérer son développement

Dernière mise à jour : 15 juin 2021


Après avoir gagné la confiance de ses premiers clients et rendu possibles les premiers projets de compensation forestiers, Carbonapp lève des fonds pour accélérer son développement commercial et technologique de son activité.


Carbonapp a été créé en 2020, quelques mois après le lancement officiel du Label bas-carbone. Fondé par le ministère de la Transition écologique et solidaire avec la collaboration de nombreux partenaires, ce dispositif change la donne en matière de compensation carbone en relocalisant celle-ci sur le territoire français, donnant ainsi la possibilité à de nombreuses organisations, collectivités territoriales, entreprises, associations, de compenser leurs émissions résiduelles en France. Carbonapp accompagne ces acteurs dans l’identification et la contractualisation des meilleurs projets locaux, s’inscrivant dans une logique d’”insetting”. L’objectif étant de compenser, au travers de projets s’inscrivant dans leur chaîne de valeur, à proximité immédiate de leurs activités, et permettant de promouvoir les filières locales en offrant un maximum de cobénéfices socio-économiques et environnementaux : préservation de la biodiversité, de la ressource en eau, des sols...




A l’initiative du projet, des passionnés expérimentés


Paul Bonan, Gaultier Bernard et Nicolas Ferriere ; tous cumulent de nombreuses expertises (environnementales, énergétiques, industrielles...) ainsi que des expériences entrepreneuriales, notamment dans le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), fer de lance de la transition énergétique.


“Paul et Gaultier ont créé une ligne de production de Biochar : doté d’une excellente capacité d'absorption, ce produit est utilisé en agriculture biologique pour remplacer les engrais phytosanitaires. Produit à partir de bois, il permet un retour à la terre du carbone. En bref, le puits de carbone idéal ! Leurs réflexions les ont menés naturellement aux mécaniques de compensation carbone volontaires."

Nicolas


Un soutien confirmé par des spécialistes du secteur


Cette levée de fonds de 500 k€ réunit 4 investisseurs privés ; entreprises et Business Angels, spécialistes du secteur, qui auront tous un rôle opérationnel au sein de Carbonapp. L’objectif est de doubler les effectifs en 2021, afin de développer une expertise d’accompagnement des entreprises et des collectivités vers la neutralité carbone. Une expertise qui requiert une approche locale, et aussi internationale, car les grandes organisations sont présentes dans le monde entier.


Il s’agit aussi d’un accompagnement multi-sectoriel puisque chaque filière a ses spécificités et qu’il convient de déployer le Label Bas Carbone sur chaque chaîne de valeur. A ce titre, en 2021, Carbonapp souhaite affirmer sa présence sur 4 secteurs majeurs : forestier, élevage, agriculture, et bâtimentaire et porter deux nouvelles méthodes Label Bas Carbone. Cette conquête de nouveaux secteurs représente un travail pédagogique important auprès des acteurs pour rendre cette compensation carbone volontaire lisible et opérationnelle. Cela passe donc également par de nouvelles méthodes à élaborer en collaboration avec le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, étape indispensable avant de pouvoir valoriser des projets. Ces fonds permettront également de multiplier les forces commerciales de la société et de développer une plateforme propriétaire de mise en avant des projets de compensation, dans le but de faciliter la rencontre entre l’offre et la demande. Ces développements commerciaux et technologiques ont le soutien financier de BPI France.


“Nous parlons beaucoup d’objectifs de neutralité carbone nette, objectifs qui engagent nos clients, partenaires, ainsi que notre pays. Pour nos équipes, c’est un véritable engagement, et une réponse concrète à la question que nous poseront nos enfants : et vous, qu’avez-vous fait pour la transition climatique?”


Nicolas Ferriere

Directeur des opérations, Carbonapp

n.ferriere@carbonapp.fr