Carbonapp, nouveau membre et partenaire de Climate Act :

Depuis le 21 mars dernier, Carbonapp est officiellement membre du collectif Climate Act. Car le changement s’opère à plusieurs, les entreprises engagées se regroupent autour d’une envie commune : participer activement à l’effort climatique à travers différentes actions.


Comment ? En calculant au mieux sa propre empreinte carbone, en la rendant publique, en proposant des solutions concrètes d’évitement, de réduction et de compensation carbone, tout en échangeant avec les partenaires pour trouver de meilleures alternatives. En bref : de vrais engagements pour de vrais changements.



Le Climate Act, c’est quoi ?

Cette tribune a été lancée en 2021. Elle regroupe plus de 300 entreprises qui souhaitent ne faire qu’un avec les objectifs de neutralité carbone (nette) française à l’horizon 2050. De quoi se sentir moins seul dans son engagement et dans ses actions. L’objectif premier est d’accompagner les signataires à renouer avec le bilan carbone ; un mot qui effraie et fait tourner les têtes chez certains. Bilan pourtant indispensable pour lancer des actions réellement efficaces contre le réchauffement climatique.


Le bilan carbone se définit comme un outil de calcul (développé par l'ADEME) qui aide à comptabiliser ses propres émissions de Gaz à effet de serre. Bien qu’il soit obligatoire pour les plus grandes entreprises françaises, il est accessible à tous, sous la forme du volontariat, et sensibilise au dérèglement climatique.


Les signataires du Climate Act ont donc 3 objectifs clairs :

  • Réaliser un montage intégral du bilan carbone de l’entreprise. En effet, des changements ne peuvent avoir lieu qu’avec une base de calcul bien définie, pointant clairement les aspects à améliorer.

  • Communiquer et rendre publiques chacune de ces données. En étant transparents sur leurs émissions de GES, les membres peuvent gagner la confiance des citoyens sensibles aux questions environnementales et montrer l’exemple face aux entreprises encore frileuses de réaliser un bilan carbone.

  • S’engager concrètement dans une meilleure gestion de ses émissions. Car calculer n’est pas suffisant, il faut aussi et surtout s’engager. Fini de prendre des pincettes, ici on s’active grâce à la méthode ERC (éviter, réduire, compenser).


Pourquoi Carbonapp se joint aux autres signataires ? Deux raisons :

La première est simple et nous paraît évidente : De part notre activité, hors de question d’être les cordonniers mal chaussés, nous souhaitons être exemplaires (cf Charte RSE - Carbonapp). Bien conscients que les enjeux climatiques sont lourds et alarmants, nous ne voyons pas d’autres alternatives que de nous investir au maximum pour cette cause qui nous tient à cœur.


La seconde est que Carbonapp va pouvoir accompagner les entreprises dans leur 3ème engagement, précisément au niveau de la compensation/contribution carbone. Quand on termine de comptabiliser combien l’on émet chaque année, trois choix s’offrent à nous :

  • On fait l’autruche et on espère que personne ne nous verra

  • On s’engage seulement pour l’image en ne cherchant pas à limiter nos émissions et on fait copinage avec le greenwashing

  • On se lance comme l’on peut dans une réelle dynamique d’évitement et de réduction avant d’envisager de compenser ses émissions restantes (les émissions dites résiduelles incompressibles).

Au-delà du fait que la question paraît vite répondue, les entreprises ayant pris la dernière option pourront recevoir un accompagnement intégral de la part de Carbonapp pour compenser au mieux leurs émissions résiduelles. Elles pourront participer au financement de projets locaux, de qualité, proposant de nombreux co-bénéfices sociaux et environnementaux. Quelques-uns des signataires profitent déjà des services de Carbonapp.

Quel futur pour cette tribune ?

Quand on fait partie de ce collectif, on a de quoi être fier ; mais nous sommes bien conscients que la volonté de 300 entreprises ne risque pas de changer la face du monde. Pourtant, fidèles aux fondements du Climate Act, le but des signataires est de faire au mieux, à leur propre échelle. Sans oublier que le temps presse ! Alors, l’objectif est à l’expansion. Comme l’explique Antoine Msika, lanceur du mouvement : « Nous avons convaincu 300 entreprises en un an. Nous voulons en convaincre 3 000 cette année. » dans son dernier article.


De son côté, Carbonapp s’engage à inciter ses clients et partenaires à adhérer à ce collectif afin de donner plus d’ampleur au projet. Il y a fort à parier que cette tribune réunisse de plus en plus d’adhérents au fil des années. Le bilan carbone n’est pas réellement sorcier lorsque l’on se fait bien accompagner, tout autant que la meilleure gestion de ses émissions de carbone. Les lois encadrant les obligations des entreprises à lutter contre le réchauffement climatique nous paraissent largement insuffisantes, et nous ne pensons pas être les seuls. Rejoindre le collectif, c’est avant tout une manière de prouver que la tâche n’est pas insurmontable, loin de là. Dans tous les cas, Carbonapp est fière d’en faire partie et espère apporter sa pierre à l’édifice.